LA FORMATION EN BAC +3 BACHELOR/LICENCE PRO

Formations possibles en contrat d'apprentissage, contrat de professionnalisation et CPF...

MISE A JOUR 03/2021

BACHELOR RESPONSABLE CENTRE DE PROFIT HOTELLERIE RESTAURATION TOURISME 1 AN BAC +3

1 AN Formation gratuite en contrat d'apprentissage et pro.

Taux de réussite 2019 Nouvelle formation

Taux d'insertion 90 %.

Formation de 600 heures par an. 16 semaines au CFA.

BACHELOR RESPONSABLE CENTRE DE PROFIT HOTELLERIE RESTAURATION TOURISME 1 AN Validation du titre professionnel responsable d’établissement touristique Niveau 6  (Nomenclature Europe). Code RNCP : 334P

Formation de 600 heures par an.

 

Nature du diplôme et de l'activité :

 

La formation prépare aux fonctions de Manager d’un établissement de tourisme, d’hôtellerie et de restauration. 

 

Le responsable d’établissement touristique gère une structure qui propose des séjours d’au moins une nuit, avec un hébergement et des services associés. Selon le type d’établissement, l’hébergement se présente sous forme de chambres, d’appartements, de mobil homes, de bungalows toilés, de cabanes dans les arbres ou tout autre type d’hébergement, regroupés dans un bâtiment ou dispersés sur une surface variable. Les établissements peuvent être ouverts à l’année ou en saisons Le responsable d’établissement touristique organise l’accueil des clients et gère les services d’hébergement, de réception et d’entretien-maintenance. En fonction de l’établissement et de ses prestations, il gère les services de restauration, de bar, d’animation et autres services proposés à la clientèle, par exemple des espace bien-être, des boutiques, etc. Il anticipe les besoins, s’assure de la mise en place, de la qualité et de l’attractivité des prestations dans le respect de la promesse faite au client. Il analyse les taux de satisfaction et les indicateurs de performance et met en place des actions pour optimiser le fonctionnement des services. Selon l’établissement, le responsable d’établissement touristique peut s’appuyer sur des responsables de service. Le responsable d’établissement touristique gère un établissement recevant du public. A ce titre, il est garant de la sécurité des biens, des clients et du personnel. Il doit faire face à toutes les situations de crises et aux urgences. Il s’assure du bon état de l’établissement et du respect des règles d’hygiène et de sécurité. Le responsable d’établissement touristique gère le personnel de l’établissement, permanents, saisonniers ou intermittents, dans le cadre légal et conventionnel. Il établit un plan d’embauche et organise les recrutements. Il élabore ou valide les plannings des services, donne des objectifs et contrôle la réalisation et la qualité du travail. Le responsable d’établissement touristique manage les équipes pour créer une dynamique, motiver et fidéliser les salariés. Il intervient au quotidien pour écouter, expliquer, informer ou recadrer. Il peut gérer des sanctions ou des ruptures de contrats. Il assure la gestion administrative du personnel. Le responsable d’établissement touristique participe à la commercialisation multicanale de l’établissement par l’élaboration d’offres forfaitaires, groupes ou individuels. Il assure une veille marketing pour proposer des offres attractives, voire innovantes. Il peut intervenir sur la gestion des ventes via les agences en ligne. Il organise la démarche commerciale de l’établissement pour vendre des séjours sur place, fidéliser les clientèles et développer les ventes additionnelles. Il développe la promotion de l’établissement avec des outils de communication, y compris numériques, de l’animation de son réseau territorial et de la gestion de la réputation de l’établissement.  Le responsable d’établissement touristique prépare, adapte ou négocie le budget prévisionnel. Au quotidien, il suit les dépenses et les ventes, reporte les données sur des tableaux de bord et analyse les résultats et les indicateurs. Il prépare les données pour le traitement comptable. Le responsable d’établissement touristique élabore ou négocie annuellement un plan d’investissement argumenté. Le responsable d’établissement touristique travaille en général pour un groupe ou pour un propriétaire. Il peut bénéficier des fonctions supports d’un siège, d’une chaîne volontaire ou d’experts indépendants. Il rend compte à sa hiérarchie ou au propriétaire. Dans le cadre de sa délégation, le responsable d’établissement touristique représente l’entreprise et travaille en autonomie. Il travaille en général les week-ends et les jours fériés et peut travailler en soirée. Le responsable d’établissement touristique peut utiliser l’anglais au niveau B2 du CECRL. 

 

Insertion professionnelle :

 

Secteurs d’activités et types d’emploi accessibles par le détenteur du titre : – les villages de vacances et les hôtels clubs ; – l’hôtellerie de plein air ; – les résidences de tourisme ; – l’hôtellerie ; – les auberges de jeunesse et les hostels ; – les villages de gîtes ; – les hébergements collectifs ; – les centres de vacances ; – les refuges de montagne ; – les bateaux de croisières maritimes et fluviaux ; – les résidences séniors ; – responsable de structure d’hébergement touristique ; – exploitant de structure d’hébergement touristique ; – gérant de structure d’hébergement touristique ; – gestionnaire de structure d’hébergement touristique ; – directeur de structure d’hébergement touristique ; – directeur de village de vacances ; – directeur de club de vacances/d’hôtel club ; – directeur de résidence de tourisme. 

 

Les objectifs de la formation :

 

Assurer le management du personnel, la commercialisation et la gestion d’un établissement. Organiser ou déléguer la préparation matérielle du service à la clientèle. Prendre des décisions stratégiques en matière d'investissement, de commercialisation, recrutement. Coordonner l'exploitation à partir des moyens humains, financiers et matériels avec pour objectif la pérennité et le développement de l'entreprise. Piloter les actions commerciales d'une équipe. Mener en autonomie des négociations avec les clients les plus importants.

 

Matières : Marketing et webmarketing, gestion financière, management RH, informatique, anglais, pilotage des prestations, communication professionnelle.

Ingénierie hôtellerie, yield management, gestion de projet, qualité en hôtellerie-restauration.

 

 

Conditions d’admission:

Être titulaire en priorité d’un B.T.S management en hôtellerie-restauration option ABC, BTS tourisme, BTS MCO. Autres BTS, DUT avec une expérience en hôtellerie-tourisme. Avoir de 15 à 29 ans en contrat d'apprentissage. Maitrise de l'Anglais.

 

 Programme de la formation

Organiser, gérer administrativement et financièrement un centre de profit en HRT.

Organiser un établissement. Respecter la réglementation des normes en hôtellerie restauration. Elaborer un budget prévisionnel. Analyser les résultats. Optimiser la gestion de son établissement. Sélectionner et négocier avec ses

Fournisseurs. Contrôler les approvisionnements.

Concevoir la stratégie et superviser les opérations de communications.

Etablir le diagnostic de communication. Concevoir une stratégie de communication opérationnelle. Développer la communication sur les réseaux sociaux. Elaborer et superviser un plan de Communication. Analyser globalement une campagne de communication.

Développer un centre de profit (commercialement).

Analyser son marché. Développer des partenariats.

Elaborer la stratégie commerciale. Appliquer le Yield management. Définir son offre commerciale et superviser la mise en oeuvre du plan. Définir une politique de fidélisation.

Manager une équipe

Recruter des collaborateurs dans le respect de la réglementation. Superviser l’organisation des différentes Equipes. Anime un réseau. Gérer les relations avec les instances représentatives du personnel Gérer les situations conflictuelles. Réaliser un entretien professionnel.

Optimiser les compétences de ses collaborateurs.

 

Poursuite d'étude : Master en hôtellerie et tourisme, autres certifications de niveaux 7.

Blocs de compétences de la certification

 Piloter et optimiser les services d’un établissement touristique dans une démarche qualité​. Organiser le service hébergement et optimiser son fonctionnement. Organiser le service réception et optimiser son fonctionnement. Organiser le service entretien maintenance et optimiser son fonctionnement. Organiser le service restauration bar et optimiser son fonctionnement. Organiser le service animation, optimiser son fonctionnement et développer l’ancrage local. 

 Manager le personnel d’un établissement touristique Recruter les équipes d’un établissement touristique en français et en anglais. Manager les équipes d’un établissement touristique. Assurer la gestion administrative des ressources humaines d’un établissement touristique

❸ Commercialiser les offres d’un établissement touristique avec une démarche multicanale Développer et optimiser la commercialisation des offres d’un établissement touristique. Promouvoir un établissement touristique et ses offres en français et en anglais. 

 Assurer la gestion opérationnelle d’exploitation et prévoir les investissements d’un établissement touristique Gérer le budget d’exploitation et sécuriser la rentabilité d’un établissement touristique. Prévoir les investissements d’un établissement touristique et leur financement. 

 

Lieu de formation : ECOLE HOTELIERE SAINT QUENTIN EN YVELINES

Place François Rabelais 78042 GUYANCOURT

CFA TRAJECTOIRE CAMPUS ECOLE HOTELIERE
PLACE FRANCOIS RABELAIS
78280 Guyancourt
Téléphone : 06 37 69 75 57 06 37 69 75 57
Fax :
Adresse email :

LICENCE PRO MANAGEMENT DU TOURISME ET HOTELLERIE INT.

1 AN Formation gratuite en contrat d'apprentissage et pro.

Taux de réussite 2019 100 %.

Taux d'insertion 90 %.

Formation de 645 heures par an.

La licence professionnelle de management en tourisme et de l’hôtellerie internationale est un diplôme de niveau II.
Son objectif vise à :

 

Professionnaliser des étudiants BAC +2 dans le domaine du tourisme, de la restauration et de l’hôtellerie.
Former et embaucher une génération de managers, et gérants pour remplacer les départs en retraite massifs dans les prochaines années.

Le CFA TRAJECTOIRE pilote la formation en partenariat avec l’Université.

 

Conditions de travail:
La restauration et l’hôtellerie correspondent aux activités traditionnelles de la branche qui correspondent à la restauration rapide ou à thème, la restauration traditionnelle, la restauration gastronomique ainis que l’hôtellerie indépendante ou de chaîne.
Le Tourisme correspond aux activités loisirs et à la santé, mais il englobe également les activités économiques auxquelles des clients font appel lors d’un déplacement inabituel (transports, hôtels, restaurants…) Cela correspond plus particulièrement aux voyagistes, transporteurs, tours opérateurs, compagnies aériennes, voire agences de voyages…
Les horaires peuvent varier en fonction du secteur choisi.

 

Conditions d’admission:

Être titulaire en priorité d’un B.T.S. Hôtellerie-Restauration et tourisme ou bien d’un B.T.S. Action Commerciale, d’un D.U.T. Techniques de Commercialisation ou bien d’un niveau II AES, gestion, langues…
Formation en contrat d’apprentissage en alternance

 

L’inscription universitaire n’étant validée qu’en fournissant à l’université, une copie du contrat signé avec l’employeur et l’attestation de réussite à un examen niveau bac +2.

 

Alternance, volume horaire et durée de la formation:

Alternance : 1 semaine en entreprise, 1 semaine au centre de formation.
Durée de la formation : un an (de septembre à août)
.Volume horaire : 583 heures (450 h de cours+projet).

 

Programme de la formation et épreuves d’examen

 

SEMESTRE 1 (6 mois de septembre à février)
- Module préparatoire - 43h

 
  • Géographie "Europe" - 10 h
  • Approche géographique du tourisme - 11 h
  • Gestion - 5 h
  • Hôtellerie Tourisme Restauration - 8 h CM - 9 h TD



Unités d’enseignement obligatoires (30 ECTS)
 

  • Environnement géopolitique - 12 h
  • Organisation du secteur - 36h CM - 16 h TD
  • Anglais - 36 h
  • Qualité en hôtellerie et tourisme - 11 h CM - 12 TD
  • Marketing - 18 h - 12 TD
  • Droit social - 12 h
  • Droit des sociétés - 12 h
  • Mathématiques financières - 12 h
  • Comportement du consommateur et méthodes d’enquêtes - 12 h - 12 h TD
  • Gestion des équipes - 24 h
  • Sociologie des organisations et relations de services - 12 h
  • Projet tutoré : travail personnel en équipe dont 12 h de CM



SEMESTRE 2 (6 mois de mars à septembre):

 Unités d’enseignement obligatoires (30 ECTS)

 

  • Gestion des entreprises hôtelières et du tourisme - 30 h CM - 18 h TD
  • Ouverture internationale, développement international, économie internationale - 54 h
  • Informatique - 18 h
  • Informatique du tourisme - 12 h TD
  • Informatique de l’hôtellerie - 12 h TD
  • 2ème langue : espagnol (choix 1) - 18 h TD
  • 2ème langue : allemand (choix 2) - 18 h TD
    - 2ème langue : italien (choix 3) - 18 h TD
    - Laboratoire de langues - 20 h

 

Qualités requises/Compétences:

Aptitude à l’autonomie et à la polycompétence.
Résistance physique
Sens de la communication et bonne expression orale
Excellente présentation
Esprit analytique et synthétique
Qualité relationnelle en langue étrangère (maitrise de l’anglais)…

 

Poursuite d’études:

Master en tourisme ou de Gestion

 

Débouchés professionnels:

A l’issue de la formation, le titulaire de la licence peut occuper un poste évolutif d’encadrement dans les unités de restauration, d’hôtellerie ou de tourisme.
Cette formation permet à un diplômé BAC+2 de parfaire ses connaissances dans les domaines de la gestion d’un centre de profit en restauration-hôtellerie ou en tourisme. Les grandes enseignes de ces secteurs recherchent activement des jeunes motivés par des responsabilités spécifiques telles que le management, la maîtrise des règles d’hygiène (HACCP), la logistique de production, le marketing, etc…

L’accès à l'université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines, Guyancourt (78)

Contact pour une formation en licence pro.

CFA TRAJECTOIRE
Place François Rabelais
78280 Guyancourt
Téléphone :
Fax :
Adresse email :
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Norbert Salomon